Presse


Il mandolino barocco è qui nelle capaci mani di Anna Schivazappa (suona un mandolino lombardo o milanese a sei corde doppie, da non confondere con quello napoletano a quattro corde doppie) assecondata al cembalo da Fabio Antonio Falcone per la realizzazione del basso continuo, cui si affiancano ad arricchire l’organico talvolta la viola da gamba di Ronald Martin Alonso e la tiorba di Daniel de Morais.
La lettura della Schivazappa e dei suoi sodali è gustosa, colorita, musicale, dotta ma al contempo godibilissima e restituisce alla conoscenza un angolo di barocco poco frequentato. L’ensemble arricchisce giudiziosamente la pagina scritta di diminuzioni in stile d’epoca che rendono l’ascolto più fluido, senza interruzioni ma con tutti i necessari ornamenti di rito. Tutti gli strumenti sono copie di originali antichi.

Lorenzo Tozzi, « Musica », 4**** étoiles, février 2017

 

Un clavecin foisonnant, à la fois précis et libre, mais surtout très inventif dans la réalisation du continuo (gammes en fusées, contre-chants, réponses toujours bienvenues…). Une viole, seul instrument mélodique trouvant bien sa place, avec beaucoup d élégance et de lyrisme lors des belles mélodies de basse. Un théorbe […] à la sonorité chaude et veloutée qui enveloppe bien les attaques du clavecin et enrichit la tessiture basse et médium de l’ensemble (beaux seize-pieds dans le largo de la sonate No.5 de Valentini) […]. Une mandoline virtuose, expressive, bien phrasée, des arpèges délicieux, une justesse parfaite, un bel élan… Une musicienne complète !
Et un disque enthousiasmant !

« Le Joueur de Luth », bulletin de la Société Française du Luth, Hiver 2017

 

L’ensemble Pizzicar Galante se fait porte-parole du langage musical de l’époque, avec une grande sensibilité expressive et habileté, aussi bien d’un point de vue technique que stylistique […] Anna Schivazappa est une virtuose de la mandoline baroque en parfaite harmonie avec le clavecin de Fabio Antonio Falcone, la viole de gambe de Ronald Martin Alonso et le théorbe de Daniel de Morais, qui dessinent avec compétence et imagination le continuo.

Roberta Pedrotti, “L’Ape Musicale”, septembre 2016

 

Das italienische Ensemble Pizzicar Galante und die Mandolinistin Anna Schivazappa pflegen diesen galanten Stil mit viel Raffinement und neben melancholischen langsamen Sätzen bringen sie den Charme und den sehr entspannenden und ausgesprochen heiteren Charme der virtuosen Teile zum Ausdruck.

Norbert Tischer, « Pizzicato », décembre 2016

 

Le Pizzicar Galante dans sa volonté de valoriser le répertoire baroque pour mandoline et basse continue livre une interprétation particulièrement aboutie où la virtuosité d’Anna Schivazappa participe à la clarté du discours musical. Remercions le label Brilliant Classics d’avoir lancé ce jeune ensemble qui grave son premier CD avec une évidente réussite.

Philippe Zanoly, « clicmusique.com », septembre 2016

 

Ecco un CD da non perdere. Dedicato a due musicisti di prima grandezza nel loro tempo e nel loro ambito, con interpreti dalla solida prassi esecutiva, oltre che dalla finissima cultura filologica. Cosa desiderare di più per chi ama questo strumento e il periodo barocco? […] Anna Schivazappa e Fabio Antonio Falcone con l’ensemble Pizzicar Galante, magistrali e sensibilissimi interpreti.

Angelo Formenti, « CdClassico.com », février 2017

 

Die Interpretationen des Ensemble Pizzicar Galante sind höfisch und höflich, fein ausbalanciert, anmutig verziert … galant eben!

Maria Mittler, Gitarre & Laute Online, 5/5 étoiles, octobre 2016

 

Anna Schivazappa et Fabio Antonio Falcone se sont révélés d’excellents solistes formant un duo très solide, caractérisé par une rigueur d’exécution qui résulte d’études intenses et très approfondies. […] un concert du plus haut niveau.

Marco Del Vaglio, « Critica Classica », 27 octobre 2014

 

Une centaine de spectateurs a assiste a un tres beau concert de musique baroque. Clavecin et mandoline ont ravi les oreilles d’un public tres attentif et enthousiaste (3 rappels) […] c’est une reussite que nous ne manquerons pas de renouveler.

Festival « Frisson Baroque », 8e edition

 

Anna Schivazappa è splendida interprete, ed il suono del suo strumento, volta a volta piccante o voluttuoso è leggero ma sempre presente, articolandosi con raffinata eleganza sul sensuale ondeggiare della viola da gamba di Ronald Martin Alonso che, a sua volta, si rinforza del basso di tiorba (Daniel de Morais) e clavicembalo (Antonio Falcone). Uno straordinario cd a cui, spero, altri faranno seguito.

Ferruccio Nuzzo, « Grey Panthers », 23 janvier 2017

 

Anna Schivazappa, aux mandolines lombarde et napolitaine, et Fabio Antonio Falcone au clavecin ont donné un concert somptueux, intitulé « Un maître napolitain à la Cour d’Espagne » mettant en valeur Domenico Scarlatti. […] Le programme composé de sonates a comblé le public.

« La République du Centre », 12 janvier 2015